De l’autre côté de la baie [interlude]

Download PDF

De son premier voyage en Californie, Mademoiselle Catherine a rapporté des conserves de sauce au piment, un kilo de marshmallows, des centaines de photos et trois vignettes musicales composées par Kevin Robert Thomson sur lesquelles elle a monté les images d’un road trip qui les a menés de la baie de San Francisco à Los Angeles en passant par les forêts de redwoods et le désert des Mojaves. Et puisqu’il fait tout moche, que dans quelques jours les États-uniens devront voter pour la peste ou la gastro et que vous vous demandez quelles aventures notre trépidante reporter a bien pu vivre lors de son deuxième voyage, l’été dernier, on vous offre ce petit interlude. Que c’est bon de souffler…

Hit the road, Jack !

California-postcardLa Californie est tellement grande qu’il n’y a pas de « bon » endroit où commencer. Imaginez vouloir couvrir une superficie de 423 770 kilomètres carrés, 1351 kilomètres de côtes, des villes immenses et leurs périphéries en trois semaines. Trois semaines pour découvrir une population de près de 39 millions d’habitants, culturellement et économiquement très différents.

Un résident de longue date et une touriste européenne dont c’est le premier périple américain ont pris les routes que l’on connaît des chansons, de la télévision et du cinéma : Highway 101, Route 1, Route 5, Route 66. L’itinéraire suit le tracé de la « Bohemian Highway » des redwoods dans le Comté de Sonoma jusqu’à une ville artificielle au fin fond du désert des Mojaves où un bastringue digne des vieux westerns refuse de mourir.

Voilà ce qu’a vu la touriste et ce qu’a entendu le résident…


…des panneaux dans le comté de Sonoma et à Mojave…


Mojave, Amboy, Joshua Tree, Pioneertown, Los Angeles


Guerneville, Mojave, Amboy, Los Angeles, Big Sur

Images : Mademoiselle Catherine Musique : Kevin Robert Thomson

The following two tabs change content below.

Mademoiselle Catherine

Saltimbanque polyvalente, grammar nazi polyglotte, tricoteuse compulsive.

Derniers articles de Mademoiselle Catherine (voir tous)

Publiez vos réflexions