Pouvoirs et Société

Que faire des faux débats d’après « émeutes »?

Que faire des faux débats d’après « émeutes »?

Évidemment, le climat n’a pas commencé subitement à se détériorer la semaine passée. Il n’a pas fallu que le Maroc se qualifie pour la coupe du monde en Russie, que Vargasss92 débarque à Bruxelles et que ces deux évènements entrainent ce que des commentateurs plus autorisés qu’avisés décident de qualifier « d’émeutes » pour qu’on se rende compte que le ciel ne cesse de s’obscurcir.

Lettre à la ministre

Lettre à la ministre

Ces derniers temps, un évènement sidérant chasse l’autre, on a un peu de mal à métaboliser tout ce qu’il nous faudrait pourtant penser. Il y a quelques semaines, c’était l’élection de Donald Trump qui médusait les esprits. Nombreux furent ceux qui se demandèrent comment cela avait été possible – et la question est légitime.

Moutons et chiens de montagne

Moutons et chiens de montagne

Le 12 septembre dernier se déroulait Aïd-el-Kébir, la fête du mouton. C’est l’une des célébrations les plus importantes liées à la foi musulmane. Mais elle se rattache en fait au tronc commun à l’Islam et à la tradition judéo-chrétienne, puisqu’elle se réfère à un épisode bien connu de la Bible, au chapitre 22 du livre de la Genèse, qui magnifie la soumission du patriarche Abraham à la volonté de Dieu, lorsque celui-ci lui demande en sacrifice son fils unique : « Dieu mit Abraham à l’épreuve, et lui dit : Abraham ! Et il répondit : Me voici ! ».