L17GE – Registre de condoléances

Download PDF


La disparition du projet d’Expo 2017 à Liège vous a touché-e – d’une manière ou d’une autre? L’Entonnoir tenait à récolter une partie de l’émotion de la population liégeoise, voire belge, voire européenne, voire mondiale. Vous pouvez nous laisser vos témoignages de sympathie (en commentaires) :

The following two tabs change content below.
L'entonnoir est un projet média de l'asbl "D'une Certaine Gaieté"

Derniers articles de l'entonnoir (voir tous)

Il y a 38 commentaires

  1. Hélène Molinari

    C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris la défaite de Liège hier. Mes pensées vont à tous ces gens qui bossaient pour L17GE et qui sont maintenant au chômage. C’est quand même sacrément pas d’bol, juste avant la Saint-Nicolas et Noël. RIP.

  2. Nathalie Ryckewaert

    C’est avec des larmes dans les yeux que je songe à l’extraordinaire DYNAMIQUE qui a porté la candidature de L17GE, une DYNAMIQUE qui était sur toutes les lèvres hier, de J-C Peterkenne à Demeyer en passant par Rudy Demotte et Philippe Henry, et même le directeur général adjoint de l’Office de Promotion du Tourisme en Wallonie et à Bruxelles et l’UCM…

  3. Vincent Dethier

    Une pensée (pas 2) pour les égos blessés de ces quelques personnalités n’ayant de cesse de faire peser leurs rêves sur la réalité du plus grand nombre.
    Ces qq uns et qq unes ont mes voeux de réveil.

    1. Nathalie Ryckewaert

      Ah bon, L17GE n’était donc pas un projet visant à redynamiser la Cité Ardente et à opérer une stupéfiante economic-reconversion (se prononce économikrwikonverchun) du bassin liégeois avec, pour & par les citoyens? Ben merde alors, j’ai dû zapper un truc!

  4. Greg Pascon

    Mais non, ne soyons pas tristes, poursuivons le rêve!
    si on s’y met tous (je dis bien tous, même les enfants, les pensionnés ou les gens répertoriés comme MMPP par l’Onem) on peut ensemble construire ce qu’il était prévu de construire. Suffit qu’on donne chacun un peu de temps, d’énergie et même d’argent (on pourrait fondre notre or, comme pendant la guerre) pour que les promoteurs immobiliers et les investisseurs privés puissent mener à bien les plans qu’il fomentent pour le plus grand bien de la collectivité (ils sont comme çà, ils ne peuvent pas s’empêcher de penser aux autres, nuits et jours).
    Cette nuit, je me suis dit : mais qu’est-ce qui nous empêche d’inscrire EXPO sur le terril de Coronmeuse? Nin Astana 2017, quand-même!
    Et puis n’arrêtons pas l’audace là : on peut inscrire PAIX sur le terril du Goson et AMOUR sur celui du Bernalmont!
    Dans la même veine, on a pas à attendre le feux vert du BIE pour organiser des feux d’artifices tout les soirs, foutre plein de voilier sur le Meuse ou inscrire des trucs symboliques (en Anglais) sur tout les grands bâtiments de la ville. Genre MUSIC sur l’Opéra, BUY sur l’Inno et WAIT sur le cité administrative.

    Allez, ne pleurons pas : c’est la fête!

      1. Greg Pascon

        +1 : inscrire PRESENT sur le toit du Manège Fonck pendant le Festival de Liège, ce serait vraiment un signal fort de mobilisation et d’union pour l’attractivité de Liège-Métropole.

    1. Nathalie Ryckewaert

      A défaut de tram, on pourrait demander à Alain Declerck de créer une oeuvre célébrant les enjeux de mobilité et d’écologie, un engin qui utiliserait des copeaux de bouchon de liège comme carburant. Pour un euro symbolique glissé dans le monnayeur, le Liégeois aurait droit à un mini-trip culturel (l’Opéra, le Grand Curtius, la CIAC) et en bonus un jeton gratuit pour le parcmètre lance-flammes de la SPACE. Non?

  5. laurence vanpaeschen

    Et qui pense à ces pauvres Kazakhs qui vont voir débouler des millions de touristes (enfin, peut-être) avides d’images absolument exotiques et de hamburgers pur yak ? C’est à eux qu’on devrait consacrer ce registre de condoléances. Pensées émues et solidaires… Enfin, Astana, c’est déjà un mix de Disney, de Spielberg et de Tintin et le temple du soleil, ils doivent être habitués. Et comme Nazarbayev a enjoint très officiellement à ses meilleurs scientifiques de trouver l’élixir de vie, ils sont pas sortis de l’auberge (ou de la yourte, c’est selon) ! Courages, peuple kazakh, les Liégeois sont avec toi !

    1. Greg Pascon

      des hamburgers pur yak : super! c’est çà la défense des particularismes locaux à l’ère de la globalisation.
      D’ailleurs, mobilisons dores et déjà maintenant pour revendiquer la création, sur le site de Coronmeuse, d’une sous-pavillons « MULTI-CULTURALITE » dans le pavillon « CULTURE » où la province de Liège servirait des boulets à la liègeoise avec du hachis yak/lama (linking the world, connecting poeple with the « boulettes » : yes we can!)

      1. laurence vanpaeschen

        Excellent! Et je vais proposer à la délégation de l’union européenne ici à Quito de lancer un grand événement multicultulinaire : des boulettes de lama sauce lapin, avec des frites de bananes équatoriennes, cuites dans de la graisse de yak en hommage à nos frères et soeurs kazakh, servies avec de la bière allemande (l’ambassadeur UE est allemand) et des churros en dessert (il y a quelques rescapé de la coopération espagnole ici. Ca va être beau, ç

  6. Nathalie Ryckewaert

    Tout de même, nous, à D’une certaine gaieté, on imaginait déjà le Placard à Balais plein à craquer de Hollandais qui auraient fait le chemin à vélo pour découvrir nos toutes nouvelles pistes cyclables aérodynamiques menant droit aux éco-bâtiments de Droixhe-Coronmeuse. Quel gâchis!

  7. tigella

    En tant que nouvelle citoyenne liégeoise je doit porter un double – voire triple – deuil, pour montre que je mérite bien de rester dans cette ville magnifique dont le futur est aujourd’hui un peu moins lumineux, diraient les malins. Mais nous savons bien que l’esprit actif et dynamique qui a été reveillé va désormais éclairer les pensées et les actes de tous ces bienfaiteurs qui, réveillés par le mirage de Expo 2017, ne vont surement pas quitter leurs grands projets seulement parce que il n’y aura pas d’Expo à Liège en 2017.

    1. Greg Pascon

      splendide effort d’intégration nouvelle citoyenne!
      Toutefois, attention à ne pas déraper : çà veut dire quoi de parler de « mirage de l’Expo 2017 »?
      Nous on aime beaucoup la multiculturalité (bio, à fort pouvoir d’achat et si elle arrive en hors-bord en remontant la Meuse, elle est welcome) mais faudrait faire gaffe à ne pas vouloir tenir des propos subversifs (même de manière inconsciente).

  8. Greg Pascon

    Oh Jackie, quel honneur!
    dites-nous, toute la rédac de l’Entonnoir voudrait savoir : comment vous êtes vous retrouvé avec se tie-shirt sur le dos? un effet indésirable du dispositif de Tax Shelter? un souper trop arrosé avec le conseil communal au grand complet? Un pari perdu avec Chuck Norris? ou bien on vous à filer 275 000 euro (pris sur le budget promo) pour une photo?

    anyway : tanks for the support!
    (ouai, now çà parle anglais comme pour rire châl)

  9. Bernard Rentier

    Pas de condoléances. Des félicitations. À tous ceux qui se sont dévoués sans compter pour une vision dynamique, positive, et enthousiasmante.
    Mission accomplie et magnifiquement accomplie.
    Perdre dans ces conditions, c’est quand même montrer au monde ce qu’on est capable de faire, peu importe si la partie n’était pas équilibrée.
    Relisez La Fontaine: « Le laboureur et ses enfants ». Il leur fait chercher un trésor dans son champ. Au bout du compte, ils ne trouvent pas de trésor. Mais le trésor, c’est le travail ! Le champ est complètement retourné, le travail est accompli, le trésor est gagné. Maintenant il reste à semer et à récolter.
    Liège 2017 c’est la même chose. Il nous reste à semer et nous pourrons récolter.
    Nous avons appris à travailler ensemble, à bien travailler ensemble, à poursuivre un même objectif avec ténacité et jusqu’au bout de nos capacités. Unissons-nous avec la même force pour venir à bout de la reconversion régionale et pour faire du bicentenaire de l’université en 2017 un événement magnifique.

    1. Zaphod Beeblebrox

      Que d’émotions face à ce magnifique message d’optimisme!
      Retroussons-nous les manches et n’oublions pas que « le trésor, c’est le travail! »
      Le slogan de Liege 2117, expo intergalactique?

Publiez vos réflexions