La fin justifie quels moyens ?

Download PDF

La fin des haricots, la fin du chemin, la fin de l’histoire, la fin du début ou le début de la fin, la fin du tunnel, la fin de la faim, la fin de la pauvreté, la fin des guerres, la fin de la crise économique en Europe et dans le monde, la fin du réchauffement climatique, la fin des caméras qui espionnent tous nos mouvements dans la journée, la fin des banques qui prétendent nous libérer des contraintes fiscales de tous les jours, la fin des jobs précaires et perdus qui nous rendent esclaves d’un «boulot-métro-dodo» encore plus qu’il y a quarante ans, la fin des soi-disant politiciens qui nous promettent depuis des lustres la lune et les étoiles en prime, la fin du monde selon les témoins de Jehovah, la fin de la critique des autres seulement parce qu’ils sont différents de nous, la fin des contrats de téléphones portables, la fin des téléphones portables tout court, la fin d’une parodie de culture télévisuelle, la fin des Reality Shows, la fin des Star Académie, la fin des naufragés du Koh-Lanta, la fin des consultants de radio et télévision, la fin des experts économiques, la fin des films qui font gagner beaucoup d’argent à des sociétés qui nagent dans des bénéfices pharaoniques sur des comptes offshore, la fin des journalistes qui prétendent écrire des bouquins, la fin des blagues sur les blondes, la fin des hypocrisies sur les bibines des coureurs cyclistes, la fin des boissons énergisantes qui te gonflent les testicules jusqu’à en mourir, la fin des moralistes qui te bassinent du matin au soir sur le que faire et le comment fairte, la fin des «je sais tout mais je ne dirais rien», la fin des donneurs de leçon, la fin des présentateurs qui ne présentent rien, la fin des questions idiotes, la fin des réponses idiotes, la fin des produits BIO, la fin des restaurants qui te servent un plat surgelé comme un plat national, la fin de l’interdiction de fumer n’importe où n’importe quand et avec n’importe qui, la fin des trains TGV qui coûtent une véritable fortune aux contribuables, la fin des compagnies Low Cost qui te trimballent un peu partout dans des bus avec des ailes, la fin de autoroutes dites «rapides», la fin des bouchons intellectuels, la fin du prix du pétrole, la fin des Arabes pauvres, la fin des Européens riches, la fin des Chinois de Mao, la fin du rêve américain, la fin des crises existentielles, la fin des tasses avec l’anse à gauche, la fin du temps perdu, la fin des partis de centre-gauche, la fin des partis de centre-droite, la fin des partis, la fin des maisons closes, la fin des speakerines, la fin des femmes de boulangers, la fin des tireurs d’élite, la fin des films, la fin d’une réalité sombre sombre, la fin du No Man’s Land, la fin des murs en tout genre, la fin du fil barbelé, la fin des kilos de bouffe jetés à la poubelle pour empêcher les prix de grimper, la fin des rêves de gamin, la fin du Père Noël, la fin de Columbo, la fin des sucettes à l’anis, la fin des passages cloutés, la fin des taxis libres, la fin des rames de métro à l’heure de pointe, la fin des hommes de confiance, la fin des guichets de la poste, la fin de la chemise en popeline, la fin des tailleurs de pierre, la fin des tailleurs tout court, la fin des arguments sans fin, la fin des garderies fermées à 17:30, la fin des professeurs de latin-grec, la fin de la théorie de la relativité, la fin du discours du Roi, la fin de la messe, la fin du journal parlé, la fin du parcours du combattant, la fin des tourneurs en rond, la fin des pâtes bolognaise, la fin du pouvoir vivre et mourir en paix, la fin de… THE END

 

Don Diego de la Vega

 

The following two tabs change content below.

Maxime Janvier

Derniers articles de Maxime Janvier (voir tous)

Publiez vos réflexions