Le voleur et le bijoutier, fable d’une République qui perd pied

le 18 septembre 2013

Download PDF

Le voleur et le bijoutier, fable d’une République qui perd pied. Il y a ceux qui ne se sont pas posé de question. Un million, un million et demi, c’est énorme, donc ça compte. Et puis il y a ceux qui se demandaient: quelle valeur accorder – et donc quelle signification donner – à cette manifestation virale, la première du genre en France?

Embedly Powered

Auteur

4 réflexions sur “Le voleur et le bijoutier, fable d’une République qui perd pied”

  1. Une étude approfondie de ces fameux « like » est nécessaire pour répondre à une telle question. Derrière le million, il y a ceux qui cliquent sans réfléchir, ceux qui ont réfléchi, ceux qui ont été achetés (on parle beaucoup de ces sites sur lesquels on peut acheter des likes pour faire grimper une page).

    Quoi qu’il en soit, la justice ne se fait pas sur la place publique qu’elle soit pavée ou numérique. Je m’en remets à cet excellent article de Maître Eolas pour le reste de cette affaire : http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/09/15/L-affaire-du-bijoutier-de-Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.