Je suis là pour vendre un produit appelé football

Des logos Adidas et Coca-Cola partout, des milliards dépensés pour des stades qui resteront vides — plutôt que pour les enfants des favelas, des droits télés aux tarifs ébouriffants… Depuis quand, le foot et son Mondial servent à ça, de sac à pubs ? Dans Comment ils nous ont volé le football, Fakir Éditions répond : depuis les années 70. Depuis l’arrivée de Joao Havelange à la tête de la Fifa, lui qui fut, pour la libéralisation du ballon rond, l’équivalent d’une Thatcher ou d’un Reagan…

le 29 mai 2014

Download PDF

L’histoire du Mondial, de la magouille géopolitique à la magouille géo-économique (ça ne se dit pas, je sais je me comprends)

Auteur

  • Bricoleur en éducation populaire à l'asbl D'une Certaine Gaieté, buveur de café zapatiste et blogueur entre 4 et 5h du matin

2 réflexions sur “Je suis là pour vendre un produit appelé football”

  1. Ping : Un blog est un réseau

  2. Les articles intitulés « no-transat.be dit non au RDIE, je suis là pour vous vendre un produit appelé le football et le front de médias pas pareils ont été publiés malencontreusement, à mon nom, dans L’Entonnoir. Je tiens à informer tous ceux qui les auront lus que je n’en suis pas l’auteure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.