M’enfin – #1

Download PDF

L’opinion, ça se travaille (camarade)!

Donc « puisqu’il va falloir travailler plus longtemps » et que les gens (qui sont souvent des feignasses de prolétaires qui ne veulent rien foutre du soir au matin, préférant passer leurs journées à manger des chips en regardant des télénovelas) refusent encore trop souvent de l’entendre, chaque semaine, saisissant n’importe quelle occasion, il faut leur expliquer que s’arrêter de bosser à 65 ans (voir même avant), c’est nul, ringard, immoral, égoïste et inconséquent.

Une tâche fondamentale et citoyenne. Un sacerdoce – parce qu’il y a quelque chose de religion et même de mystique là-dedans. Et en la matière celles et ceux qui ont pour mission d’écrire la titraille du Soir ne ménagent jamais leur peine. Reconnaissons-le.

La preuve, encore dans l’édition d’aujourd’hui, avec cette magnifique première page du second cahier :

menfin_1

Jean-Claude Defossé rempile à 73 ans, et hop, on relance le débat, « on affronte le tabou » en nous rappelant que, au hasard, un mec comme Etienne D’Avignon, lui, il bosse toujours à 83 ans!

83 ans! Autre chose comme sacrifice pour « l’Intérêt Général » que ces irresponsables qui prennent leur prépension à 54 ans parce que leur usine a été délocalisée – quand ils pourraient fort bien aller chercher du boulot à l’étranger, comme Paul De Grauw l’a fait en trouvant du taf’ à la London School of Economics.

M’enfin (les gens)!

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.

Greg Pascon

Bricolage et désordre conceptuel, toujours en version bêta, amateur d'ouvertures dans le dos de la défense.

Publiez vos réflexions