Le petit grand Bazar, boutique éphémère

Download PDF

Comme à chaque fin d’année, les boutiques éphémères et autres marchés de noël alternatifs fleurissent à (presque) chaque coin de rue pour vous proposer des produits différents, inédits, insolites. À Liège, l’offre devient de plus en plus nombreuse. Citons, par exemple, la « Retrogaming P »art »y – Le marché de Noël du retrogamer » (14 décembreou encore « Il Mercantino » de l’asbl Aquilone (21 décembre), alliant à la fois ventes et animations. Surfant sur la vague, Catherine Fourneaux s’installe elle à Chênée avec son « Petit Grand Bazar », pour un mois complet, du 1er au 32 décembre, pour un noël complètement zinzin !

Lorsque nous rencontrons Catherine Fourneaux, c’est chez elle pour une séance de travail un peu particulière. Elle a en effet réuni une partie de ses amis et connaissances pour l’aider à concevoir la communication autour de son pari : tenir une boutique éphémère à Chênée tout au long du mois de décembre. Pour son projet, elle a choisi de développer le thème de la nostalgie en essayant de se faire rencontrer Super-Héros, Saint-Nicolas et Seventies.

« C‘est une réminiscence pop d’une époque que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître, le Petit Grand Bazar réveille les grands enfants, les super-héros gloubiboulgophages et les collectionneurs de plaisirs régressifs tous azimuts qui sommeillent en nous. »

Au programme : à manger, à boire, à lire, à rire et à partager ! Dans les activités qu’elle proposera, en plus de la boutique, il y aura par exemple les tables d’autre, « avec des gens un peu fou qui viennent animer des repas, comme un collectionneur de boîtes de sardines », ou encore une soirée lecture « Bas les masques » pour en savoir plus sur la vie sexuelle des super-héros. Bienvenue dans l’univers fou de Catherine Fourneaux !

zinzin 2

Le challenge n’est pas si évident puisqu’elle devra arriver à se démarquer et faire venir du monde jusqu’à elle. Pour ça, Catherine n’en est pas à son premier coup d’essai. L’année dernière elle avait déjà fait la tentative pendant dix jours chez elle.

« L’année passée j’ai testé le concept pendant 10 jours avec le bazar de noël. J’avais rassemblé des petits gadgets, des produits sélectionnés, j’avais mené des ateliers… c’était un test. Chênée c’est pas the place to be, c’est pas glamour et c’était chez moi, donc on n’y vient pas par hasard. Il y a eu pas mal de partages grâce à mes réseaux. »

Un petit succès. Alors cette année, elle a vu les choses en un peu plus grand.

« Cette fois-ci on va faire un mois. Il me fallait un lieu fixe mais ça coûte très cher, d’où l’idée de faire une boutique éphémère. J’ai loué un espace qui se trouve à quelques maisons dans ma rue. J’ai loué un chapiteau aussi pour accueillir des activités, qui sera dans la cour. Ce que j’aime bien c’est d’avoir ce contact, d’animer, de réunir des gens d’univers différents. Des choses décalées, dans la bonne humeur, la convivialité, que les gens se sentent bien, qu’ils trouvent des petits cadeaux rigolos. »

zinzin 3

En profitant d’un lieu inoccupé, Catherine a pu négocier avec la propriétaire pour avoir un contrat à titre précaire et non un bail commercial, trop lourd à supporter. Il existe aussi de nombreuses cellules commerciales vides à Liège, mais rien n’est prévu pour le moment pour des boutiques éphémères. « L’avantage c’est qu’on pourrait aussi louer des lieux improbables ou auxquels on ne penserait pas forcément pour une boutique. Il y a pour le moment un vide complet : faut-il le combler ou pas ? Telle est la question. »

En attendant, Catherine a posé ses valises et vous attend. L’inauguration se fera le 28 novembre 2014 de 18h30 à 21h.

The following two tabs change content below.
Bourlingueuse du dimanche, exploratrice du quotidien, Wallifornienne à Paris.

Derniers articles de Hélène Molinari (voir tous)

Publiez vos réflexions