C4 – n°229 : Sorcières

Download PDF

 

Il y a d’abord le sentiment que quelque chose essaime, des réactivations de sorcières qui surgissent de toutes parts. Intriguées, on décide de faire un numéro qui leur sera dédié et s’improvise exploratrices de l’obscur pour défricher à coups de machette cette jungle de paroles néopaïennes.

La sorcière – malmenée par les soubresauts de l’Histoire, les caprices de l’Église et de la science moderne – assène un coup de botte au rationalisme ambiant. Elle nous autorise tout ou presque : repenser nos rapports au corps et à la nature, défaire les dualismes poussiéreux entre hommes et femmes, corps/esprit, experts/savoirs populaires.

Elle permet ces entrechats extravagants, interrogeant ce que ses différentes incarnations modernes ont à apporter au travail d’émancipation et de pensée en collectif.

Alors, on retrouve de la puissance et on commence à voir la magie partout.

boti-sorciersChez la médecin qui se bat contre le pouvoir médical, pour la réappropriation du corps des femmes et réhabilite des formes de savoirs populaires,  ou dans les laboratoires mobiles de la gynécologie punk. Chez la militante qui cherche de nouvelles manières d’incarner et vivre les luttes, interrogeant à travers ses pratiques d’édition l’univers référentiel et intellectuel français. On la retrouve plus loin, chez la libraire qui s’empare des livres pour vivre avec plus d’intensité, sans oublier toutefois la sanglante répression orchestrée par la religion chrétienne.

Il est question d’empowerment, dans sa dimension collective. Ça parle aussi de l’importance de recréer du lien et des formes d’attachement.

Sur ce chemin Sorcières, on retrouve notamment des interviews de Xavière Gauthier, Catherine Markstein, Isabelle Cambourakis ; des illustrations d’Aurélie William Levaux, M.Té et Léa Nahon ; des images de Lara Gasparotto et Sabina Sebastiani. Autant d’interprétations possibles de cette figure mythique.

En espérant que ce numéro perfore ici et là des représentations trop lisses, débride les imaginaires et que surtout, vous vous laisserez défaire…

 

Émission Spéciale Sorcières sur 48 fm

Dans le cadre de l’émission « Une porte ouverte à toutes les fenêtres », Marta Luceño Moreno et Mélanie Cao évoquent le nouveau C4 Sorcières aux côtés de Christian et Ludo. Ca parle de gynécologie punk, d’édition militante et d’écritures des femmes, le tout entrecoupé de pistes sonores savoureusement hirsutes.

 

Soirée Sorcières ! à Livre aux trésors

Isabelle Cambourakis, éditrice de la collection féministe Sorcières et Catherine Markstein, co-fondatrice de l’asbl Femmes et Santé étaient les invitées de cette soirée consacrée aux Sorcières dans le cadre du festival Contre-Bandes. Elles discutent avec Claire Nanty, Émilie Rouchon et Mélanie Cao d’empowerment, de magie et de réappropriation par les femmes de leur corps au fil des lectures choisies.

 

Retrouvez le C4 dans ces points de vente.

The following two tabs change content below.

Mélanie Cao

Sorcière baroudeuse/cueilleuse, elle se passionne pour les paroles de l'ombre. Accordéoniste à barbe à ses heures.

Derniers articles de Mélanie Cao (voir tous)

Publiez vos réflexions