The Pussies Grab Back!

Download PDF

En 2005, l’actuel Président des États-Unis se vantait d’attraper les femmes par la chatte (« grab ’em by the pussy »). Ce 8 mars (et pas que…), les chattes contre-attaquent, notamment à Barricade, avec une projection comico-surréalisti-cul dans le cadre du festival Offscreen, de l’exposition « The Rocky Pussy Picture Show » et de la Journée internationale des droits des femmes renommée Pussies Grab Back Day pour l’occasion.

Le 21 janvier dernier, au lendemain de l’investiture du 45e Président des États-Unis, plusieurs millions de femmes et d’hommes ont marché de par le monde pour protester contre les politiques liberticides mettant en danger les femmes, ainsi que les minorités ethniques et sexuelles, et par cette occasion rappeler leur attachement au droit à la santé, au travail, à l’éducation et à une véritable politique environnementale au moment où les pages concernant le réchauffement climatique et les droits LGBT ont disparu comme par magie du site internet de la Maison Blanche.

Ce rassemblement sans précédent où célébrités et anonymes se sont associés pour exprimer leur ras le bol et leurs appréhensions se poursuit un peu partout dans le monde, et comme il n’y a pas de petite résistance et que le hasard du calendrier a voulu que l’ouverture du festival Offscreen coïncide avec la Journée internationale des droits des femmes, nous nous sommes empressés de nous emparer de la date et de la renommer Pussies Grab Back Day.

Et de la « pussy », il y en aura à Barricade ce 8 mars puisque, non contente d’héberger depuis le 10 février dernier l’exposition photographique « The Rocky Pussy Picture Show« , l’asbl accueillera la première projection de cette délocalisation liégeoise d’Offscreen 2017 avec le trop rare et parfaitement hallucinant « Dr. Caligari » de Stephen Sayadian. Suite officieuse du classique « Le Cabinet du Dr. Caligari » de Robert Wiene (1920), cette relecture psychédélique s’empare des codes du cinéma expressionniste allemand en y injectant une solide dose d’humour… et de sexe. Trop avant-gardiste pour les amateurs de pornographie et trop obscène pour les férus de cinéma arty, « Dr. Caligari » a tout de l’objet cinématographique non identifié, à commencer par son synopsis : Miss Van Houten, atteinte d’une libido exacerbée, est confiée à la psychiatre Dr. Caligari, adepte de décharges électriques et de transplantations d’hypothalamus. Dans des décors kitsch et fantasques, les acteurs semblent suivre une chorégraphie et déclament des dialogues surréalistes.

D’abord photographe pour le mensuel Hustler, Stephen Sayadian travaille brièvement comme graphiste pour le cinéma traditionnel avant de se lancer dans la réalisation de films pornos d’un genre nouveau, comme l’explique ce portrait que lui a consacré l’année dernière l’émission « Tracks » d’arte :

Considérés par d’aucuns comme du « funny surrealist nightmare art-porn« , les films de Sayadian ne laissent personne indifférent, et malgré des budgets au ras des pâquerettes, le réalisateur fait preuve d’une inventivité extraordinaire. Pour les effets spéciaux de son « Dr. Caligari », il fait d’ailleurs appel à Ken Diaz qui s’était fait connaître auparavant pour son travail sur « The Thing » de John Carpenter et a par la suite fait une brillante carrière puisqu’on le retrouve notamment au générique de « Pirates des Caraïbes ».

Stephen Sayadian quant à lui s’est fait discret depuis les années 90. Raison de plus pour vous ruer sur cette projection tout à fait exceptionnelle ce mercredi 8 mars ! Notez également qu’il présentera trois de ses films (« Dr. Caligari », « Nightdreams » et « Café Flesh ») au Cinéma Nova à Bruxelles les 10 et 11 mars dans le cadre du festival Offscreen.

« Dr. Caligari », de Stephen Sayadian (États-Unis, 1989, v.o. sous-titrée, 80 min.)

Mercredi 8 mars à Barricade asbl (rue Pierreuse 21, 4000 Liège), dans le cadre du festival Offscreen, de l’exposition « The Rocky Pussy Picture Show » et de la Journée internationale des droits des femmes (a.k.a. Pussies Grab Back Day).

Ouverture des portes à 19h30. Prix libre.

Infos : barricade.be et offscreen-liege.be

The following two tabs change content below.
We are Waffles!

Derniers articles de Mefamo (voir tous)

Publiez vos réflexions