L’important c’est le management  ! 

Download PDF

L’important c’est le management !

Alors voilà.
L’heure est à une espèce de bilan nostalgique.
Un moment Liège a re-vécu le temps d’une soirée de vernissage
Dans le décor du Cirque.
J’étais content parce qu’on m’a demandé de faire plein de trucs cools.
D’enregistrer 15 pages d’insultes.
D’écrire ce texte,
Enfin pas ce texte parce que j’avais d’abord écrit un autre.
Et puis je me suis dit non,
Faut parler de cette soirée.
Cette soirée où on m’a demandé de faire M.Loyal.
La soirée de vernissage.
Alors , quand on m’a proposé de faire un truc dans le vernissage…
Après les discours protocolaires officiels.
J’ai eu la Révélation  !
Mec, l’important c’est le management !
Ben oué quoi …
L’art, la culture
Façon 77 et les débuts du Cirque.
Tout ça c’est mort !
Dead !
Kaput !
Les Maoïstes, les Situationnistes,
Les Stals, les anars, les artistes alcoolos, drogués
Tout ça c’est Terminado !
Aujourd’hui,
Il faut du lisse,
Du rentable, des chiffres !
Du bankable,
De l’écorché fric !
L’important, c’est le management !
Donc la soirée débute
Le Tout Liège est là,
Les discours se passent,
Puis j’enchaîne avec deux, trois phrases bien senties
Sur l’évolution du pricing, sur les stock-options
Et l’importance du management
Sur la qualité des flux
Ca passe comme dans du beurre
Nickel chrome
Dans le brouhaha général
Normal.
Puis j’annonce la Royal Harmonie d’Hozémont
Ca joue …
Hop j’invite Orlan sur le ring
Oui parce que
je me rends compte que j’ai oublié de vous dire :
En plein milieu de l’expo
il y a un ring
qui accueille des interventions tout au long de la soirée.
Et je lui demande c’est quoi son meilleur souvenir du Cirque
Et je ne me souviens pas de ce qu’elle me répond.
Puis, Pogo aussi,
Pogo il parle tout bas
Il a compris que la sono est dégueu et qu’on est dans une église.
Car le Musée de la Vie Wallonne,
il est situé dans une église Désacralisée,
certes,
mais une tout de même
Pour le grand jardin du paradoxe,
c’est pas mal…
Hop des gars sapés comme des américains débarquent sur le ring
Avec une autre fanfare
C’est Jacques Jaminon et André Stas
Ils disent des trucs sur le ring et puis la fanfare joue
L’autre fanfare , la Royale Harmonie d’Hozémont
Elle en a plein le cul de l’autre fanfare qui joue près d’elle, elle râle.
J’essaye de calmer le truc.
L’important c’est le management !
Là-dessus, performance de Jacques Lizène et Garrett List
Avec une scie , un chanteur en dessous de tout et un grand musicien.
Je reprends la parole et j’injecte une bonne grosse dose de credit default swap dans le bordel puis encore,
All right ? Everybody is alright ?
Il y en a 2/3 qui suivent et qui kiffent
Et enfin tout ça se termine
Par une démonstration
De catch dans les règles de l’art
Par la Belgian Wrestling School
Monsieur Bellomo et ses hommes !
Paroxysme !
#BagarreGénérale
Beauté du sens qui surgit dans sa violence la plus brute!
Ce match clôture une soirée ou l’art d’hier
L’art du Cirque Divers a pu côtoyer
Les logiques d’aujourd’hui
Pour contempler le gouffre qui sépare ces deux mondes
Cet esprit critique, cette éducation permanente
Et celui des targets et des marchés
Après ça enfin, je revois plein de vieilles têtes et c’est trop bien
Puis enfin je peux boire une bière,
une seule
Car voilà très vite qu’il n’ y en a plus,
des bières.
Normal en même temps elles étaient gratos…
Et il y a eu plein de monde
Plein de monde qui a bu gratos.
Et là je me dis que vraiment, mec
L’important C’est le management !

L’Agent Pavé 23 février 2018

The following two tabs change content below.

Pierre Étienne dit Pavé

Pierre Etienne alias l'Enfant Pavé aka King Lee compose du rap prolétaire, scande des lyrics avec Starflam, bosse dans l’Éducation Permanente, joue les professeurs, met en scène des formes théâtrales connectées à la réalité, a été aperçu du côté de la T3 avec les UI96, menace la Wallifornie (voir même le monde)...

Derniers articles de Pierre Étienne dit Pavé (voir tous)

Publiez vos réflexions